13 de abril de 2018

Contrat doctoral de l’Université d’Avignon Ecole Doctorale 537 (Culture & Patrimoine)


2018-2021. Proposition de sujet du CIHAM-UMR 5648

Directeur de thèse : Madame Marilyn Nicoud
Co-directeur (éventuel) : possibilité de co-tutelle et de co-direction

Date limite de dépôt des dossiers de candidatures : 21 mai 2018
Auditions : 4 juin 2018
Informations complémentaires : http://univ-avignon.fr/recherche/la-formation-doctorale/

Médecine, santé, société (Occident médiéval, XIIe-XVe siècles) / ealth, Medicine and Society in the West (12th-15th c.)

Mots clés : Médecine, santé, maladie, épidémie, ville, cours

Profil du candidat :
Le/la candidat(e) devra être titulaire d’un Master 2 (ou diplôme équivalent) en histoire médiévale. Il/elle devra faire montre de connaissances en latin et en paléographie, qui le/la rendent apte à travailler, le cas, échéant, sur des sources inédites.

Présentation du sujet :
Le contrat doctoral proposé par l’ED 537 est adossé à l’UMR 5658-CIHAM (CNRS, Université Lumière-Lyon 2, EHESS, UAPV, ENS de Lyon, Université Lyon 3) spécialisée en histoire, archéologie et littérature des mondes chrétiens et musulmans médiévaux. Il vise à promouvoir des recherches doctorales en histoire de la médecine et de la santé qui ont vocation à s’incrire dans l’axe 3 du laboratoire (« Construction et communication des savoirs au Moyen Age »), dans l’axe 4 (« Ecritures, livres, translations ») ou encore dans l’axe transversal (« Humanités numériques »).
Porté par les acquis récents de l’historiographie qui ont souligné le rôle des médecins et des savoirs médicaux dans de nombreuses dimensions de la vie des individus et des collectivités (aussi bien politiques, sociales, économiques que culturelles), le sujet proposé, volontairement large, laisse toute latitude au candidat/e de choisir son objet d’enquête et les sources qu’il envisage d’étudier.
Ces dernières peuvent être de nature variée : littérature médicale, écrits pragmatiques de diverses sortes (statuts de métiers, contrats notariés, correspondances, délibérations communales, documentation judiciaire…), mais aussi des sources issues d’autres domaines disciplinaires (droit, théologie).
Les objets d’études retenus peuvent concerner :
-          l’analyse d’un milieu professionnel, curial, urbain, universitaire (à l’image de de la cour pontificale d’Avignon ou de la cité de Bologne par exemple)
-          les rapports entre médecine et environnement (à travers par exemple l’essor d’un thermalisme médical ou l’évolution des facteurs « non naturels » dans le discours médical)
-          des monographies d’auteurs ou des éditions d’ouvrages inédits (y compris sous format numérique)
-          les formes du livre médical (manuscrit et/ou imprimé) et leur diffusion
-          les rapports entre patients et médecins, à travers la prise en charge individuelle des malades ou des problèmes de santé publique
-          la formation d’une éthique médicale dans la pensée médiévale.

En croisant divers types de sources et d’approches, il s’agit de mieux saisir le rôle des savoirs médicaux, des praticiens et des pratiques dans les sociétés occidentales de la fin du Moyen Age, la manière dont les besoins et les questions de santé modifient les discours savants, et de rendre compte de l’importance de la santé et de la maladie sur le devenir des individus et des collectivités.


English Presentation :

The PhD contract of the Doctoral School (ED 537) is affiliated to the laboratory CIHAM-UMR 5648, specialized in History, Archeology and Literature of Christian and Muslim Medieval Worlds. It aims at promoting doctoral studies in the history of medieval medicine and health care issues and is aligned with different research programs of the laboratory : research axis on « Construction and Dissemination of Medieval Knowledge », « Writings, Books, and Translation », « Digital Humanities ».
Based on recent studies that have pointed out the important and multifaceted role that practitioners and medical knowledge had played in individual and collective life alike, the doctoral contract, with its intentionally broad definition, will enable the successful candidate to select his/her specific field and sources.
The documentary sources to be used to study medieval medicine can be extremely varied : medical literature such as treatises or commentaries written in universities and at court, archival sources (statutes, notarial contracts, correspondence, urban registers, judicial or hospital sources...). History of medicine can also be studied through other kinds of text such as preaching texts or other disciplines such as law or theology.

Different topics could be chosen:
-          investigation on a professional environment (court, city, university, as the pontifical court in Avignon or the city of Bologna)
-          relationships between medicine and environment (for instance the development of hydrotherapy or the changes in the medical discourse regarding the « non-natural  things»)
-          study on a medical author or digital edition
-          history of medical books (manuscripts or/and first editions) and their dissemination
-          relationships between doctors and patients, based on individual or collective care
-          development of a medical ethics in medieval thought

Thanks to the use of a variety of sources and approaches, the goal is to better understand the role of such knowledge, as well as the part played by medical practitioners and medical practices in western societies at the end of the Middle Ages. How did individual needs and public health issues change medical knowledge ? The important role that was played by health and diseases in the life of individuals and the destiny of medieval societies should also be taken into account.


Bibliographie succincte :
J. Chandelier, Avicenne et la médecine en Italie. Le Canon dans les universités (1200-1350), Paris, 2017
Etre médecin à la cour (France, Italie, Espagne, XIIIe- XVIIIe siècle), éd. E. Andretta, M. Nicoud, Florence, 2013
Histoire de la pensée médicale en Occident, vol. 1: Antiquité et Moyen Âge, éd. M.D. Grmek, trad. fr., Paris 1995
D. Jacquart, La médecine médiévale dans le cadre parisien (XIVe-XVe siècles), Paris, 1998
D. Jacquart, F. Micheau, La médecine arabe et l’Occident médiéval, Paris, 1990

M. Nicoud, Le Prince et les médecins. Pensées et cultures médicales à Milan (1402-1476), Rome, 2014
A. Paravicini Bagliani, Le corps du pape, trad. fr., Paris, 1997
A. Paravicini Bagliani, Medicina e scienze della natura alla corte dei papi del Duecento, Spolète, 1991

T. Pesenti, Marsilio Santasofia tra corti e università. La carriera di un monarcha medicinae del Trecento, Trévise, 2003
Practical Medicine from Salerno to the Black Death, éd. L. García-Ballester, R. French, J. Arrizabalaga, A. Cunningham, Cambridge, 1993
N. G. Siraisi, Medieval and Early Renaissance Medicine : An Introduction to Knowledge and Practice, Londres, 1990
N. G. Siraisi, Taddeo Alderotti and his Pupils. Two Generations of Italian Medical Learning, Princeton, 1981

M. Lindmann, Medicine and Society in Early Modern Europe, Cambridge, 1999.
Medicine from the Black Death to the French Disease. The History of Medicine in Context, éd. R. French, J. Arrizabalaga, A. Cunningham, L. García Ballester, Aldershot, 1998